Le Ch’nit Comedy Club te livre sur un plateau
le meilleur de l’humour francophone!

3 novembre

Paul Taylor – Sérine Ayari – Guillermo Guiz
Thibaud Agoston – Adrien Arnoux – Nadim Kayne

Viens donc, on te promet une bonne soirée!

Le Ch’nit, 10 dates, 60 artistes pour rigoler de septembre à juin

-y’a une petite promo pour les premiers arrivés -.

sur la scène du ch’nit le 3 novembre

Il est britannique mais installé en France et peut jouer aussi bien en anglais, en français qu’en espagnol. Il s’est fait connaitre en 2016 par des capsules vidéo brocardant les différences culturelles entre la France et l’Angleterre produites et diffusées par Canal+
Il n’a pas son pareil pour nous faire remarquer – à nous francophones – nos petits travers de comportement ou bizarreries linguistiques. Il revient sur scène avec un 2ème spectacle moitié en français, moitié en anglais « So British ou presque ». Un œil affuté, un débit soutenu, une énergie scénique qui torpille le cliché du flegme britannique, il va enflammer la scène du Ch’nit et sans doute le bar aussi !

Une nouvelle venue dans le paysage francophone du stand up puisqu’elle ne joue en français que depuis environ 2 ans. Avant cela, Serine a surtout fait ses armes en flamand et en anglais en fréquentant assidument les comedy clubs d’Anvers, Londres et même New York.
Adepte du crowd work, (des interactions multiples et fréquentes avec le public), elle a un style très affirmé et ne s’en laisse rarement compter.
Son premier spectacle s’intitule “A l’aise” mais aurait très bien pu s’appeler “Sans filtre” tellement Sérine balaye tous les sujets – et surtout ceux qui fâchent – avec une aisance incroyable. Préparez vous pour la nouvelle tornade Ayari et installez-vous dans vos sièges, bien à l’aise !

Il a tout essayé ! Footballeur émérite, il renonce à une carrière professionnelle, la faute à des muscles et des articulations trop fragiles. Une licence en Sciences politiques et un diplôme de journalisme en main, il écrit dans la presse belge et se lasse. Un détour par le milieu de la nuit et un échec plus loin, il se lance dans l’humour la trentaine venue après avoir découvert comme un électrochoc, le stand-up américain.
Repéré en France il tourne pendant 3 ans avec son spectacle « Guillermo Guiz a un bon fond », devient un chroniqueur-pilier de France Inter, remplit Le Bataclan et écrit sa propre mini-série pour Canal + « le Roi de la vanne ». Enfin depuis l’été 2021 il joue son nouveau spectacle «Au suivant» construit patiemment pendant 2 ans sur la micro-scène du Kings of Comedy Club, son antre bruxelloise qu’on adore aussi fréquenter.

Passé tout d’abord par l’improvisation, Thibaud a fait ses armes entre Genève et Paris et tourne depuis environ 2 ans son premier spectacle « Homme Moderne » en Suisse, Belgique et France. On le retrouve régulièrement sur Couleur 3 dans les « Bras Cassés » et depuis peu aux « Beaux Parleurs ». Pour conjurer le sort et retrouver la scène rapidement, Il s’est lancé un défi pas banal au printemps 2021 : écrire et monter un spectacle entier en moins de 3 mois, – une performance – sur la base de thèmes donnés par ses abonnés et qui ne serait joué qu’une seule fois. Mission accomplie le 9 juin dernier à Lausanne lors d’une représentation unique, captée et disponible sur Youtube. C’est l’un de nos deux MCs mais aussi et surtout l’un des jeunes romands qui se fait le plus remarquer sur les scènes francophones.

«Enfin », « c’est pas trop tôt » « ah quand même , il était temps », Voilà sans doute les mots qu’Adrien Arnoux entend en boucle depuis quelques semaines. Il présente depuis octobre son premier spectacle au Point Virgule à Paris. Un évènement pour celui qui fréquente les plateaux de stand-up depuis près de 10 ans mais qui n’avait jamais matérialisé ce travail en construisant un spectacle entier. Le perfectionnisme dans la pure tradition américaine de la comédie. Ecrire, tester, affiner et jeter sans vergogne pour ne garder que la quintessence et le meilleur de chaque blague. Il arrive donc sur la scène du Ch’nit avec la crème de la crème de son travail à moins que, comme ne l’annonce le titre de son spectacle « je fais surtout cela que pour l’argent » tout ceci ne soit que purement vénal !

Nadim Kayne fréquente les plateaux de stand up depuis plus de 10 ans. Il remporte en 2018 le tremplin Mon Premier Montreux et foule les planches du Montreux Comedy lors du Gala Stand Up devant 1600 spectateurs.
Avec un grand sens du timing, il a lâché fin 2019 son travail d’acheteur dans une grande multinationale Genevoise pour se consacrer uniquement à l’humour. Il a achevé la préparation de son premier spectacle lors d’une tournée de rodage en Suisse Romande début 2020 et a rongé son frein des mois durant.
De retour sur scène depuis peu, il sera notre MC de la saison 1 du Ch’nit en alternance avec Thibaud Agoston.

ILS sont venus

Inscris-toi pour avoir des nouvelles en avant-première !

Avec le soutien de